On se retrouve comme tous les mois pour le Color MoodBoard challenge organisé par Nath du blog Violette Factory !

J’adore ce challenge ! La participation que je vous présente aujourd’hui est celle du mois d’avril. Le thème était : jaune et street art.

Je suis un peu en retard parce que j’avais une idée pour ce challenge que je ne pouvais réaliser que s’il faisait beau. Et il n’a fait beau qu’hier !

Donc voici ma participation :

jaune

Oui, c’es moi qui l’ai fait ! Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas la prétention d’être une dessinatrice et une street artiste. C’est juste qu’habitant dans la région parisienne, je trouve que ce thème, c’est un peu de la triche pour moi. Le street art, il y en a un peu partout.

Rien qu’à ma dernière balade, voir ici, je pense que j’ai photographié deux œuvres de street art un peu jaune. Dont le célèbre chat jaune deThomas Vuille alias M.Chat que vous pouvez trouver en énorme sur mon blog, à Lisbonne et à Vitry. Donc j’en ai un tout petit peu beaucoup en réserve des photos de street art ! 🙂

street art

J’ai donc décidé de jouer les apprentis street artistes  et de créer mon propre collage, une des formes de street art.

photos

La semaine dernière, j’étais en Normandie. Sur la plage de notre bourg, il y a plusieurs bankers de la deuxième guerre mondiale. Il y en a un sur lequel il y a souvent des œuvres de street art. (Enfin, ce jour-là, il n’y avait que des grafittis).

street art

Je me suis dit que c’était l’endroit idéal pour coller mon « œuvre ». N’ayant pas de grandes feuilles sous la main, j’ai utilisé un sac H&M ( Laurie, j’ai up cyclé un sac ! 🙂 ).

photos

Et voilà ! Mon chéri et moi, on est partis faire les rebelles en plein jour, aux yeux de tout le monde ( j’ai même été jusqu’à mettre un gilet jaune ! ). Etant une grande amatrice de street art, j’ai adoré faire ça. Au passage, merci le groupe du Color MoodBoard de m’avoir permis de réaliser un vieux rêve !

street art

J’ai même laissé mon « œuvre ». J’étais trop fière de moi ! J

jaune

Pour la deuxième photo, j’ai choisi une œuvre de Jean- Charles de Castelbajac. Jean – Charles de Castelbajac est connu pour sa carrière de couturier. Mais il a une âme de street artiste. Il lui arrive de dessiner ses oeuvres dans la rue.

Jean Charles de Castelbajac
Source : Jean-Charles de Castelbajac

Je suis abonnée à son compte Instagram et j’adore. Ces œuvres peuvent paraître un peu simplistes mais je les trouve tellement belles et colorées.  Celle que  j’ai choisie est un peu monochrome. Alors pour que vous vous fassiez une idée plus précise de son travail, je vous mets une deuxième photo : c’est la décoration de l’aéroport d’Orly qu’il a réalisée.

Jean- Charles de Castelbajac
Source : Jean-Charles de Castelbajac

J’espère que ma participation vous a plue. Parce que moi, je me suis beaucoup amusée ! Je vous laisse le lien des magnifiques photos des autres participants sur la page Facebook du challenge. Et si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas ! A bientôt !

photo

Merci à mon chéri pour les photos de mon “oeuvre” et moi <3 <3

8 thoughts on “Color MoodBoard Challenge : jaune et street art”

  1. On peut dire que tu es sur tous les fronts: Artiste et Photographe 🙂 En tout cas, j’adore l’idée! L’invasion des petites Phanettes a commencé… Pour notre plus grand plaisir! Et moi, je suis en retard, en retard… La honte!
    Bravo pour cette très chouette participation
    Des bisous

    1. Merciii beaucoup ! Hihi ! J’avais un peu peur de ce thème. Mais finalement, il m’a bien inspirée ! C’était assez amusant de jouer les street artistes amateurs. Pour l’invasion des Phanettes, je ne sais pas si je suis encore prête. 🙂 Là, j’avais un bon prétexte ! Bon allez, courage petit lapin violet (NB : je dis ça en référence au lapin d’Alice qui est toujours en retard, en retard pour ceux qui débarquent et qui ne comprendraient pas. Je préfère préciser 🙂 ) Hâte de voir ta participation. Bisous

    1. Merci beaucoup ! 🙂 Oui, je suis une rebelle dans l’âme ! 🙂 Plutôt une rebelle du dimanche, il n’y avait pas beaucoup de monde sur cette plage. 🙂 Mais ça fait quand même une drôle d’impression de laisser une Phanette sur ce bunker ! J’imagine ce que doivent ressentir les vrais street artistes : un mélange de fierté et d’adrénaline ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *