Accueil Tricot
Catégorie

Tricot

dotted rays

Le Dotted Rays de Stephen West est vraiment le premier châle que je réussis sans trop d’erreur.

dotted rays

Oui, il y a encore de petites erreurs mais bon, c’est normal, je ne suis pas encore une tricoteuse experte.

Malgré tout, c’est avec une petite fierté que je vous le montre aujourd’hui. 😀

Le châle Dotted Rays de Stephen West

Ce châle est vraiment un bon projet pour débuter au tricot.

dotted rays

Il est vraiment simple à réaliser.

On peut le faire dans sa petite taille ou dans sa grande taille. J’ai choisi la petite car je n’avais que deux écheveaux. Mais la petite taille est déjà suffisamment grande.

Il est tricoté en point mousse et en rangs raccourcis.

dotted rays

C’est à dire qu’à chaque section, on ne tricote pas les rangs dans leur entier et à chaque rang, on diminue le nombre de mailles à tricoter.

Donc plus, on avance dans la section, moins on a de mailles à tricoter.

dotted rays

Quand au design du châle, j’adore. Je suis trop fan des châles de Stephen West ( vous pouvez tous les voir ICI ).

Ils sont vraiment originaux et ont tous un peu de folie, à l’image de leur designer, d’ailleurs.

dotted rays

J’ai aussi aimé tricoter ce châle car les deux écheveaux de laine que j’ai utilisés étaient composés d’alpaga, de cachemire et de soie. Autant vous dire que mon tricot est bien chaud et très doux !

dotted rays

Les laines que j’ai utilisées sont :

    • pour le bleu foncé : de la Old Maiden Aunt coloris “tardis” que j’avais achetée chez Loop, à Londres.
    • Pour le bleu clair : de La fée fil coloris “Le ciel nous tombe sur la tête” que j’avais achetée à l’Aiguille en fête.

dotted rays

La seule chose que je pourrais reprocher à ce châle, je l’ai déjà dit dans mon dernier podcast, c’est le nombre de fils à rentrer.

À chaque fois qu’on change de couleurs, on coupe le fil.

Mais c’est vraiment un petit point négatif comparé à la satisfaction d’avoir terminé ce châle.

dotted rays

Les photos ont été prises dans le jardin de la maison de Jean Cocteau à Milly- la- Forêt.

Merci à mon chéri pour les photos <3 <3

À bientôt

9 octobre 2017 18 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
gilet Eole

Le gilet Eole est le premier gilet que je tricote. Même s’il est loin d’être parfait, car le rendu des mailles n’est pas régulier. C’était une belle expérience. J’ai beaucoup appris  et j’ai déjà envie d’en faire un autre.

gilet

Le gilet Eole.

Ce gilet Eole est un modèle pour enfant  ( disponible sur Ravelry ) designé par Nadia Crétin Léchenne.   

gilet

À la base, j’ai voulu tricoter la taille 12 / 18 mois mais j’ai l’impression qu’il est très grand.

Parce que je tricote super lâche. En plus, au niveau des mailles, ça se voit. Elles ne sont pas régulières.

Poutant, j’ai utilisé des aiguilles 3,5 et la laine que j’ai tricoté, la Phil Idéal de Bergère de France colori Danseuse, était préconisée pour une taille d’aiguilles 4.

gilet

Mais bon, je ne vais pas me plaindre. Encore une fois, je n’ai pas fait d’échantillon. Je m’en serais aperçue si je l’avais fait ! 😀

Je pense que si je ne veux pas avoir la même déconvenue la prochaine fois, il va falloir que j’y passe ! 😀

gilet

À part, ce rendu pas très régulier, le gilet est portable.

Ce que j’ai pensé du modèle ?

  • Le gros point positif, pour moi, c’est que le modèle se tricote en une pièce mais bon, ça, avec les nouveaux designers, c’est toujours le cas.
  • Il est top down. C’est à dire qu’on le tricote de haut en bas.
  • J’avais choisi ce modèle pour ses manches froncées et sa ligne de démarcation sur le dos.

gilet

Et bien, j’aime beaucoup. Je trouve que ça fait chic ! :-D. Je me vois tout à fait porter ce genre de modèle !

  • En plus, c’est un modèle très simple ( même si j’ai recommencé 4 fois l’encolure ! Oui en plus d’être flemmarde avec l’échantillon, je suis distraite ! 😀 ) Je n’ai pas mis beaucoup de temps pour le tricoter. ( je l’avais commencé début Aout )
  • J’ai appris aussi comment faire un rabattage en  I-cord ( la finition qui fait comme du tricotin sur les bords ) C’est long mais ça termine bien le gilet.

gilet

  • J’ai aussi appris à relever des mailles au niveau de l’emmanchure. Là, par contre, j’ai encore des progrès à faire. Je ne dois pas assez serrer parce que j’ai dû recoudre toutes les emmanchures. Il y avait des trous à chaque départ d’emmanchure.
  • Donc en conclusion, au niveau technique, ce gilet m’a beaucoup appris. J’aimerais beaucoup le refaire mais dans une autre laine. Peut être de la Drops.

Ce modèle est destiné à ma nièce. J’espère que ça lui ira.

Quant à moi, ça m’a donné envie de refaire un gilet ou un pull. J’ai déjà un modèle de pull en tête et la laine. 😀

À bientôt

Les boutons en forme de coeur viennent de Mondial Tissu.

30 août 2017 18 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
doudou au tricot

Pour le projet DIY dont le thème est retour en enfance ( un thème choisi par Soazig du blog Une fille à frange ), j’ai tricoté un doudou en m’inspirant d’un doudou qu’avait tricoté ma mère pour ma soeur.

doudou au tricot

Bon j’ai dit que je ne m’étendrai pas sur mon blog pendant 3 mois mais je voulais quand même ajouter que j’ai adoré ce thème “retour en enfance”. Mon chéri m’a même dit : ” parce que t’as quitté l’enfance, toi ?” 😀 Hum !

Pas de DIY en photos pour ce projet DIY mais une vidéo.

(pas de blog, pas de DIY 😀 Voir ICI pour les raisons. Je me suis punie de blog en quelque sorte 😀 )

Mon doudou au tricot :

doudou au tricot

doudou au tricot

Les deux doudous : 

doudou au tricot

Merci à mon papa pour la photo du doudou de ma soeur et merci à ma maman pour la mise en beauté de ce doudou <3

Le DIY en vidéo :


doudou au tricot

Pour les belles participations des autres participants, c’est par ICI et pour nous rejoindre c’est sur Facebook ( groupe fermé )

À bientôt

6 juin 2017 14 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
tricot

Si, tricopathe. En fait, oui, depuis quelques mois, je suis devenue une psychopathe du tricot.

S’il y a un an, on m’avait dit ça, j’aurais ri. (ou pleuré ! 😀 )

Il y a un an, pour moi, le tricot était une activité de mamie ( amies tricoteuses excusez – moi ). Je tricotais de temps en temps mais pas au point de sérieusement réfléchir à m’inscrire à un groupe de tricopathe anonyme.

Quand j’ai découvert les podcasts créatifs de tricoteuses, je n’arrivais pas à comprendre leur amour de la laine. Et quelques mois plus tard, je me retrouve dans le même état d’addiction !

Je m’appelle Phanette et je me drogue à la laine depuis 7 mois.

Bonjour Phanette ! 😀

Si si ! C’est une drogue. C’est à tel point que chez moi, j’ai un panier à tricot, dans mon salon.

tricot

Dans mon atelier, j’ai une épingle à nourrice géante pour pouvoir admirer mes belles laines que je n’ai pas encore utilisées.

tricot

J’ai un compte Ravelry comme toute bonne tricopathe qui se respecte. C’est même Ravelry qui m’a fait changer d’avis sur le fait que le tricot n’est pas une activité de mamie. Tous ces beaux modèles !

Et j’ai pleuré au Edimbourg Yarn Festival ( le festival de laine d’Edimbourg ) quand j’ai vu toute cette laine et toute cette émulation tricotesque.

laine

Edinburgh Yarn Festival at Edinburgh Corn Exchange; March 2017; photographed by Malena Persson.

Enfin, je pleure pour pas grand chose, il faut vous dire. Mais pleurer devant Robert Plant le chanteur charismatique de Led Zeppelin au festival Beauregard, pour moi, c’est acceptable. Ou même devant le spectacle d’Emilie Jolie avec ma fille ! Soit ! (oui, j’ai fait ça ! 😀 )

Mais pleurer devant de la laine !!!!

Et le pire dans tout ça, c’est que pour l’instant, je n’ai pas fini beaucoup de projet tricotesque. ( un châle qui ressemble au gilet serpilière de Pierre du “Père Noël est une ordure”, un bonnet qui a doublé de longueur quand je l’ai lavé et que j’ai perdu à L’EYF ! )

Et pourquoi ? parce que d’abord, je suis très très lente. 😀

Mais aussi parce que j’aime le voyage de chaque projet, j’aime voir le rendu de chaque laine. Si bien que le résultat dans tout ça n’a plus trop d’importance.

Je vous montre d’ailleurs, peut être que vous me comprendrez ! On ne sait jamais.

Mes encours tricot du moment.

(enfin, rien qu’une partie ! )

Le châle Exploration Station de Stephen West.

tricot

Je suis dessus depuis septembre. Je l’ai détricoté 3 ou 4 fois, je pense.

tricot

Je suis obligée d’alterner avec d’autres projets parce que parfois, je voudrais le (passage censuré ) tellement il est compliqué pour moi.

Surtout ce point brioche, là.

laine

Mais la laine est merveilleuse ( La Bien Aimée et Julie Asselin )

laine

Chacun de mes encours a son petit sac. Voilà celui du châle.

tricot

Le châle Merlot de Élise Dupont

tricot

J’adore le modèle mais par dessus tout, j’aime la laine pailletée utilisée.

laine

C’est de la laine Riverside Studio qui vient du Canada et que j’ai achetée sur le stand de La Maison Tricotée à L’Aiguille en Fête. Ça me fait tout chose de penser qu’elle a traversé l’Atlantique  (ne me jugez pas ! )

laine

Et le sac trouvé à Singapour

tricot

Le pull Il Grande Favorito de Isabel Kraemer

pull

Il ne me reste que les manches et l’encolure. Mais les manches, ça me gonfle !  Je les ai commencées en décembre ! En ce moment, je me force à le terminer

pull

Laine : Casacade Yarns (Cascade 220 )

Je range ce pull dans ce tote bag que j’ai customisé avec les copines ( <3 ) pendant le salon Créativa Nantes ( Merci Liliduli pour le tote bag vierge )pull

Le châle Renaicendres de Fille d’hiver.

châle

je surkiffe la laine. En plus c’est Fille d’hiver qui m’a aidée à la choisir sur le stand de La Fée Fil. Vous voyez le symbole. Je tricote le châle d’une personne qui m’a aidée à choisir la laine ( si vous ne comprenez pas, je ne vous en veux pas ! )

Et le point texturé est trop beau.

châle

Je range le châle dans ce tote bag

laine

Le pire, c’est que j’ai encore de la laine pour un an je pense.( oui, ça devient très très grave cette addiction ! )

Je vous en montre juste un peu pour ne pas vous faire trop peur ! 😀

De la laine (Vi) laines pour faire le châle Color Affection de Veera Valimaki.

laine

Des mini écheveaux pour tricoter le châle Solaris de Melanie Berg.

laine

et de la laine qui vient du festival de la laine d’Edimbourg. Je ne veux même pas regarder ce que je pourrais en faire. Je me la garde pour cet été.

laine

laine

Voilà, vous savez tout. Je vous embrasse et je file chez les tricopathes anonymes tout de suite.


À bientôt !

17 mars 2017 12 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
manchon

Pour le projet DIY de ce mois, le thème était ” cocooning au coin du feu “. J’ai choisi de tricoter un manchon pour se réchauffer les mains parce que d’une, l’hiver, j’ai froid à toutes les extrémités et de deux, mes filles en avaient quand elles étaient petites et j’adorais ça.

Vous allez voir, je l’ai un peu raté sur la fin. On va faire comme si on ne voit rien.

manchon

Bon, on va faire comme si je n’avais pas une semaine de retard dans la livraison, hein ?  ( Beaucoup de comme si, aujourd’hui ! 😀 )

Mon manchon pour me réchauffer les mains

Ce manchon est assez simple à réaliser. Le problème, c’est que comme pour tout tricot, le voyage est long ( tricotage, blocage, couture ).

Si vous n’êtes pas patient et que vous voulez un résultat immédiat, ce DIY ne vous conviendra pas. Si vous aimez les voyages tricotesques, alors, bienvenue !!

Matériel :

  • de la laine. J’ai utilisé de la Madeline Tosh Home  ( colori : Murakami ). Elle se tricote en 6-9 mm. C’est de la 100 % mérino. ( A Paris, on peut l’acheter à L’oisivethé  et mauvaise nouvelle, ils ne seront pas au CSF, cette année ! )

projet DIY

  • des aiguilles circulaires ou des aiguilles droites à la taille de la laine (la taille est précisée sur l’étiquette). Perso, je préfère les aiguilles circulaires, c’est moins lourd et le geste est plus libre.
  • de la lessive spéciale laine et une cuvette
  • un tapis de blocage ou un tapis de gym
  • des épingles
  • des aiguilles de couture spéciales laine
  • des perles ou des décos ( j’ai choisi une petite Phanette entourée de crochet )

Déroulement :

  • Montez les mailles

    ( le tuto est ICI )

Conseil de choix de laine : J’ai choisi une laine épaisse ( 6-9 mm) plus votre laine est épaisse et plus votre tricot montera vite. Le jersey est un point assez simple. Mais si vous ne faites que tricoter ce point, cela risque d’être trop long si votre laine est fine.

tricot

Conseil de choix d’aiguilles : choisissez le numéro le plus bas conseillé. Le manchon doit vous tenir chaud l’hiver. Donc les mailles doivent être serrées pour qu’il n’y ait pas de trous. Les aiguilles conseillées pour cette laine étaient entre 6 et 9, j’ai choisi 6.

(J’ai oublié de faire la photo du montage, désolée ! )

Pour connaître le nombre de mailles qu’il vous faudra monter, il faudra tricoter un échantillon en suivant ce qui est inscrit sur l’étiquette de votre laine.

Pour mon échantillon de 10 centimètres sur 10 centimètres, j’ai utilisé 10 mailles. Comme je voulais un tricot de 50 centimètres de longueur, j’ai monté 50 mailles.

Pourquoi un échantillon ?

Un échantillon vous permet de voir si vous tricotez lâche ou serré. Sur l’étiquette de la laine que j’ai choisie, il est écrit 10- 14 mailles pour 10 centimètres.

Si pour mes 10 mailles, mon échantillon avait fait 12 centimètres, c’est que je tricote lâche. S’il avait fait 8 centimètres, c’est que je tricote serré. Pour un patron, cela vous permet de savoir s’il vous faudra utiliser des aiguilles plus petites ou plus grosses. ( j’espère que je suis claire ! 😀 )

tricot

  • Tricotez la longueur voulue.

    manchon

J’ai tricoté en point jersey. C’est un point qui alterne les mailles endroit et les mailles envers ( tuto ICI )

Mailles endroit : Elles sont en forme de V à la base.

tricot

Mailles envers : Elles sont bombées à la base.

tricot

Si vous êtes débutant, vous pouvez utiliser le point mousse : c’est à dire que des mailles endroit.

tricot

Petit conseil perso : je tricote devant des podcasts créatifs, ça passe le temps. Celui- ci, c’est celui de Fille d’hiver.

Conseil pour savoir si vous aurez assez de laine pour terminer votre tricot. 

Il vous suffit de peser votre pelote. Mon écheveau était de 100 g, A la moitié de mon ouvrage, Il ne me restait que 40 g, j’en avais utilisé 60. Il a donc fallu que je revois ma longueur de tricot à la baisse ! 😀

C’est là que j’ai raté. j’ai trop serré. Du coup, il y a un côté plus large que l’autre. (on va dire que ce manchon est idéal pour un joueur de tennis qui a un bras plus gros que l’autre ! Hein ? )

manchon

Photo de nuit

manchot

Photo de nuit

Conseil : ne faites pas comme moi, ne serrez pas trop ! 😀

  • Bloquez votre ouvrage.

Si vous avez choisi de la vraie laine, il va vous falloir bloquer votre ouvrage.

Le blocage va vous permettre de lui donner la forme voulue. Et aussi parce que le jersey, ça roulotte. Bloquer le tricot permettra de le remettre bien à plat.

D’ailleurs, naïve comme je suis, je me suis dit que cela allait rattraper mon erreur ( oui, je sais, mon chéri me dit souvent qu’il y a quelqu’un dans Casimir ! C’est pas vrai, hein ? )

Il faut d’abord le laisser tremper dans une cuvette avec de la lessive spéciale laine.

blocage

Photo de nuit

La lessive française se rince,  et on peut trouver de la lessive américaine qui ne se rince pas ( devinez laquelle j’ai choisie ? 😀 )

blocage

Quand cette étape est terminée, enlevez le surplus d’eau de votre tricot à l’aide d’une serviette.

blocage

Photo de nuit

blocage

Photo de nuit

Puis, bloquez votre tricot en l’étalant sur un tapis de blocage ou un tapis de gym à l’aide d’épingles.

blocage

Photo de nuit

blocage

Photo de nuit

Conseil avant de bloquer : Il faut rentrer tous les fils sur l’envers ( moi, j’avais oublié, je l’ai fait après blocage ! ( Tuto )

Conseils de séchage : Placez-le près d’un chauffage. Cette étape est assez longue.

Après séchage :

blocage

  • Faire une couture invisible pour fermer le manchon

Sur l’endroit du tricot ( côté maille endroit ). J’aime beaucoup la couture invisible, c’est un peu comme de la magie. ( tuto )

Pour cela, j’utilise des aiguilles de couture spéciales tricot. Le chas est plus gros.

tricot

tricot

On coud les rangs ensemble de manière lâche.

Ensuite on tire le fil. La couture est invisible !

manchon

Et sur l’envers :

manchon

  • Ajoutez une anse.

L’anse permet d’accrocher votre manchon autour du cou.

Ceci vous permettra de le lâcher sans qu’il ne tombe par terre. Comme c’est de la laine, je n’aime pas trop que ça traîne. Vous pouvez la faire en tricotin ou la tresser, comme moi.

projet DIY

Je la couds directement sur les bords du manchon. Pour pouvoir y accrocher des perles, je ne coupe pas les fils. Libre à vous.

  • voilà, c’est terminé.

il ne vous reste plus qu’à customiser votre manchon comme vous voulez : perles, broderies, crochet…

manchon

Le thème était cocooning au coin du feu. N’ayant pas de cheminée et étant en Normandie, j’ai préféré cocooning au coin du soleil ( c’est du feu, aussi, hein ?)

manchon

Bon, j’essaierai d’en faire un moins raté, la prochaine fois. Je suis un peu dégoûtée mais il y a une dame à Creativa Nantes qui m’a dit que la vie est faite aussi d’erreurs ! 😀

manchon

Avec ce manchon, je participe pour la première fois au défi du chat, organisé par Coco de Pas à Pas de chat dont le thème était “Cache – cache “. Pour l’occasion, mon manchon devient “cache – mains”.

La photo pour Coco :

manchon

Si vous voulez voir les merveilleuses participations du projet DIY, c’est par ICI.

Si vous voulez nous rejoindre, les inscriptions se font sur Facebook ( groupe fermé ).

A bientôt…

2 novembre 2016 28 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
La Bien AImée

La Bien Aimée et L’Oisive Thé sont deux boutiques de laine parisiennes.

Quand on fait du tricot et qu’on vit à Paris, ce sont un peu des incontournables.

La Bien Aimée

J’ai découvert ces deux boutiques, il y a peu, mais elles font partie, désormais, de mes boutiques préférées.

Je vous emmène ?

La Bien Aimée et L’Oisivethé

Je suis un peu déçue de mon petit reportage-photo. Je pensais avoir pris plus de photos. J’en prendrai plus une prochaine fois.

La Bien Aimée

La Bien Aimée et L’Oisivethé sont deux boutiques de laine qui font partie de la même maison. Elles se trouvent dans le quartier de la Butte aux Cailles et sont situées non loin l’une de l’autre.

laine

  • Dans la Bien Aimée, on trouve des écheveaux de laine de la marque Bien Aimée qui sont teintés à la main dans les ateliers de la boutique. On peut aussi trouver des laines d’autres marques comme : Julie Asselin, De Rerum Natura…

Pour moi, cette boutique est un paradis.

tricot

Si je pouvais, je m’achèterais tous les coloris. 😀

Dans La Bien Aimée, il y a aussi des châles qui ont été tricotés par les dames de la boutique. Moi qui me suis mise aux châles récemment ( voir Ici ), ça me fait beaucoup envie !

La Bien AImée

  • Dans L’Oisive Thé, tu peux manger ou boire et tout cela au milieu des écheveaux de laine.

L'Oisive Thé

On peut y trouver de la laine Madeline Tosh et des unicorns tails, les mini écheveaux de Madeline Tosh.

laine

Je n’ai pas encore mangé chez l’Oisive Thé mais j’ai craqué sur des unicorns tails de Madelin Tosh ( photo en fin d’article )

La Bien Aimée

tricot

L'Oisive Thé

Voilà, j’espère que ma petite visite vous a plu.

Et comme promis, je vous montre mon butin de La Bien Aimée et de L’Oisive Thé.

La Bien AImée

laine

L'Oisive Thé

La rose, je ne l’ai pas encore utilisée, elle va me servir à tricoter des chaussettes. je vous montre bientôt tout ça.

Et vous, vous avez des adresses favorites ?

A bientôt

3 octobre 2016 16 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Articles plus récents