Accueil Mots clés Sujets identifiés avec "diy"
Mot-clé

diy

Jack

Ces deux coussins Jack et Sally ont été créés pour la communauté Fiskarettes car comme je l’expliquais dans mon précédent article, je fais partie de la Design Team de Fiskarettes jusqu’en Février.

Jack

Pour ceux qui ne connaissent pas, Jack et Sally sont deux personnages de “L’ étrange Noël de Monsieur Jack” ( “The Nightmare before Christmas” ).

J’ai eu l’idée de coudre ces deux coussins parce qu’on est pile poil dans la période durant laquelle se déroule le film.

DIy des coussins Jack et Sally

– Le matériel

Jack

  • la planche de découpe Fiskars
  • Les ciseaux Fiskars
  • Un cutter rotatif
  • Des petits ciseaux
  • De la feutrine
  • Des feuilles de papier
  • Un feutre de couture
  • Des morceaux de tissu de différentes couleurs (rouge, noir, blanc, bleu) : j’ai choisi du sergé de coton
  • Du fil de coton, un tambour de broderie (de petite taille) et une aiguille de broderie
  • Des épingles
  • Une aiguille de couture
  • Une brosse pour vêtement adhésive (pour nettoyer les dépôts de fibres après chaque découpe)
  • des bobines de fil
  • une machine à coudre`
  • de la ouate de rembourrage
  • un vieux pinceau
  • De la laine (pour les cheveux de Sally

 

Étape 1 :

Jack

À l’aide du cutter rotatif et d’une règle, coupez deux rectangles pour le corps (19 / 22 cm) et la tête (17 /22 cm) sur la planche de découpe Fiskars.

Étape 2

Coudre le rectangle du corps et le rectangle de la tête endroit contre endroit (une fois pour le devant et une fois pour le dos) à un centimètre du bord du tissu

Jack

 

Etape 3 

Pour que les moitiés de mes différents éléments en feutrine soient parfaitement symétriques, je procède ainsi :

  • je plie une feuille de papier en deux et je dessine seulement la moitié de mes éléments.

Jack

Étape 4

  • puis je décalque la deuxième moitié en mettant ma feuille contre une fenêtre

Jack

  • je découpe mes patrons et je les épingle sur la feutrine
  • Puis je découpe en suivant les contours.

Conseil pour découper la feutrine, il faut des ciseaux bien coupants comme les ciseaux Fiskars.

Pour évider les yeux de la tête de chat, j’utilise des petits ciseaux.

Étape 5

Placer ensuite les différents éléments sur le visage.

Jack

Pour qu’ils soient bien positionnés :

– Je m’aide des graduations de la planche de découpe Fiskars.

  • je place des épingles à un centimètre du bord du tissu pour marquer les marges de couture
  • je place une épingle au milieu du visage

 

Quand je suis satisfaite du positionnement, j’épingle et je couds.

Attention ! Pour la partie qui dépasse du coussin, je la couds jusqu’à deux centimètres du bord du tissu.

Les petits éléments, comme les narines de jack ou les pupilles de Sally, sont cousues à la main.

 

Étape 6

C’est seulement quand tous les éléments en feutrine sont cousus sur le visage que je peux reporter le sourire et les cicatrices de Jack et Sally.

Pour cela, je procède de la même façon que pour les éléments en feutrine, je dessine une moitié sur du papier puis je décalque la deuxième.

Je reporte ensuite les différents éléments. Pour cela, je place le papier sous le visage et je décalque en m’aidant d’une fenêtre.

Jack

Étape 8 

Broder ensuite en points arrière à l’aide d’un tambour et avec du fil de coton.

Jack

Étape 8 

Pour les bras et les jambes, dessiner sur du papier une bande de 3 centimètres sur 15 avec un arrondi au bout pour les mains et les bras. Découper cette bande et la reporter sur une double épaisseur de tissu endroit contre endroit.

J’épingle et je couds directement sur les traits.

Jack

Je découpe à 5 millimètres du bord et je crante l’arrondi avec mes ciseaux Fiskars.

Je retourne les bras et les jambes sur l’endroit en m’aidant d’un vieux pinceau.

Remarque :  plus les bras et les jambes sont larges, plus il est facile de les retourner sur l’endroit.

 

Etape 9 

Il est maintenant temps de finaliser le coussin.

Rembourrer avec de la ouate les jambes et les bras jusqu’à un centimètre du bord pour faciliter la couture.

Je place les bras et les jambes en m’aidant de la planche de découpe.

Je les couds une première fois à 5 millimètres du bord en plaçant les pieds et les mains vers l’intérieur.

Je plie et j’épingle la partie en feutrine qui dépasse vers l’intérieur pour ne pas la coudre.

Jack

Et j’épingle le dos et le devant endroit contre endroit.

 

Étape 10 

Coudre en laissant une ouverture entre les deux jambes.

Jack

 

Retourner le coussin sur l’endroit en le faisant passer par l’ouverture de l’entrejambe.

 

Étape 12 

Pour les cheveux de Sally, j’utilise de la laine et une aiguille à broder. Je pique l’aiguille dans le coussin une première fois et je la sors une deuxième fois, à un autre endroit. Je fais un double nœud, à la racine des cheveux, pour les fixer.

Pour que la laine ressemble à une chevelure, je fixe les deux mèches de chaque côté en les cousant sur le tissu.

Jack

 

Étape 13 

Je rembourre.

J’épingle l’entrejambe et je couds à la machine.

Jack

 

Et voilà !

Jack

Sally

Jack

Jack

Jack

 

Jack

 

J’espère que ce DIY vous a plu.

Je vous souhaite un bon week end


À bientôt

Article rédigé dans le cadre d’une mission au sein de la communauté Fiskarettes avec les outils Fiskars.
10 novembre 2017 18 commentaires
1 Facebook Twitter Google+ Pinterest
doudou au tricot

Pour le projet DIY dont le thème est retour en enfance ( un thème choisi par Soazig du blog Une fille à frange ), j’ai tricoté un doudou en m’inspirant d’un doudou qu’avait tricoté ma mère pour ma soeur.

doudou au tricot

Bon j’ai dit que je ne m’étendrai pas sur mon blog pendant 3 mois mais je voulais quand même ajouter que j’ai adoré ce thème “retour en enfance”. Mon chéri m’a même dit : ” parce que t’as quitté l’enfance, toi ?” 😀 Hum !

Pas de DIY en photos pour ce projet DIY mais une vidéo.

(pas de blog, pas de DIY 😀 Voir ICI pour les raisons. Je me suis punie de blog en quelque sorte 😀 )

Mon doudou au tricot :

doudou au tricot

doudou au tricot

Les deux doudous : 

doudou au tricot

Merci à mon papa pour la photo du doudou de ma soeur et merci à ma maman pour la mise en beauté de ce doudou <3

Le DIY en vidéo :


doudou au tricot

Pour les belles participations des autres participants, c’est par ICI et pour nous rejoindre c’est sur Facebook ( groupe fermé )

À bientôt

6 juin 2017 14 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
attrape rêve

Ces attrape rêves color pop sont ma participation au projet DIY du mois, le thème étant color pop.

attrape rêve

Mes attrape rêves color pop

Pour le projet DIY de ce mois, j’ai eu envie d’utiliser une matière inhabituelle pour moi.

En effet, je reste toujours cloisonnée dans ma zone de confort : couture, tricot, crochet, tissage… Mais je ne teste jamais d’autres matières.

C’est pour cette raison que je me suis dit : ” Tiens, pourquoi pas le papier ?”

En fait, je vous mens un peu. Le papier, j’avais l’habitude de le travailler quand j’étais maîtresse. 😀 Mais pas trop sur mon blog, à part quelques essais d’origami (ICI : tolérance, s’il vous plaît, c’était au début de mon blog ! 😀 ) et aussi une lampe en papier complètement ratée pour l’anniversaire du projet DIY.

Pour le projet de ce mois, je ne vous montrerai pas de DIY, par contre. Ben oui, j’ai joué avec les matières et j’ai assemblé tout ça.

Et puis, c’est pas très compliqué à faire.  J’ai juste joué comme un enfant et en plus, je me suis bien amusée. 😀

Pour mes attrape rêves, il m’a donc fallu :

  • Tout ça ( je vous dis, c’était l’éclate totale ! 😀 ) :

attrape rêve color pop

De la paillette, de la laine, du fil de fer ou des ronds d’abat – jour, une pince coupante pour le fil de fer,des napperons en papier, des pompons, des fleurs en papier et en feutrine, des confettis en papier de soie ( on peut aussi les fabriquer soi – même avec des perforatrices ),des perles en bois et en verre,de la peinture (pour peindre les perles en bois ),  de la dentelle, de la colle pour loisirs créatifs,  du masking tape ( parce que ma colle  sent mauvais alors le masking tape, c’est bien pratique ), du papier crépon et des morceaux de bois flotté ( enfin, ça, c’est mon chéri qui a bravé les rochers, voir 😀 ) ( reparenthèse : sur la photo, les épingles se sont incrustées et il manque le papier crépon )

Et pour finir de la couleur qui pète, hein ? 😀

Voilà, si vous avez survécu à la lecture de ce paragraphe, bravo ! 😀 Désolée pour cette longue liste !

Pour ces attrape- rêves, je voulais des napperons en papier pour remplacer la dentelle habituelle.color pop

Et je les voulais en blanc car j’aime beaucoup le contraste entre le blanc et les couleurs qui pètent.attrape rêves

Pour le rond de l’attrape rêve, j’ai utilisé un rond d’abat-jour et aussi du fil de fer. Le premier permet d’avoir une finition nickel et le deuxième permet d’insérer des perles pour décorer.

projet DIY

Pour faire tenir le napperon, j’ai utilisé du masking tape que j’ai ensuite dissimulé avec les différents éléments.

DIY

Je suis un peu déçue pour l’attrape rêve précédent. Le napperon était vendu plié en deux. Du coup, je n’ai pas réussi à effacer la pliure.

attrape rêve

color pop

color pop

attrape rêve

Le masking tape me permet aussi de bloquer les perles, sur le rond, pour ne pas qu’elles bougent comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes.

attrape rêve

DIY

attrape rêv

Et pour bloquer les perles, sur la laine, je fais un noeud et je fais glisser la perle dessus. ça me permet d’utiliser moins de colle.

color pop

attrape rêve

Si vous voulez nous rejoindre sur le projet DIY, c’est par ICI ( groupe Facebook fermé ) et pour voir toutes les magnifiques participations, c’est par .

À bientôt

28 avril 2017 28 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
lingettes lavables

Pour le projet DIY, j’ai choisi de coudre des lingettes lavables kawaii, le thème de ce mois étant “inspirations japonaises”.

Cela fait longtemps que je voulais fabriquer des lingettes lavables. J’avais même acheté, à la braderie Petit Pan de décembre, du tissu éponge. Mais bon, j’ai toujours 36 000 projets en cours alors je n’avais pas eu l’occasion de m’y atteler.

Pour tout vous dire, j’ai adoré ce thème, j’ai même eu trois idées. J’essaierai de réaliser les deux autres un de ces jours.

DIY des lingettes lavables kawaii

lingettes lavables

Pour ce DIY, je me suis inspirée du DIY des lingettes lavables de ma copine Une fille à frange. C’est le tuto que je trouvais le plus clair, le plus mignon et avec de belles finitions.

Pour le côté kawaii, j’ai choisi de coudre des lingettes en forme de chat et de souris.

Matériel :

lingettes lavables

  • du coton
  • du tissu éponge
  • de la peinture textile et des pinceaux. Mais bon, on peut aussi broder, mettre des boutons ou rien du tout
  • des gabarits pour les lingettes et les oreilles.
  • du ruban pour l’accrocher

Déroulement :

  • À l’aide des gabarits, découper un visage dans le tissu éponge et le coton et deux oreilles dans chaque tissu.

kawaii

  • Peindre le visage avec la peinture textile ( ou broder, des boutons ou rien du tout 😀 )

Pour ceux qui sont intéressés par la peinture textile, j’avais expliqué comment je procède ICI

kawaii

  • Coudre les oreilles en plaçant les deux tissus endroit contre endroit ( je dis ça pour la forme, je n’ai pas réussi à trouver l’endroit et l’envers sur le tissu éponge 😀 )

lingettes

  • Retourner les oreilles sur l’endroit et faire une surpiqure (couture à ras sur l’endroit ) pour qu’elles soient bien plates.

DIY

  • Avant la couture finale, je préfère coudre les différentes pièces sur le tissu fleuri pour éviter qu’il y ait des mauvaises surprises. Pour cela, placer les oreilles endroit contre endroit pointes vers le bas et le ruban boucle vers le bas.

kawaii

Cela permet de vérifier que tout est bien en place. Et cela évite de tout découdre à la fin

lingettes lavables

  • Coudre les deux parties des lingettes endroit contre endroit en laissant une ouverture sur le bas pour pouvoir les retourner ( je ne peux pas vous aider pour l’envers ou l’endroit du tissu éponge. Peut être qu’il n’ y en a pas, en fait ! 😀 )

kawaii

  • Retourner le travail en le passant par l’ouverture.

kawaii

  • Coudre une surpiqure qui permettra de fermer la lingette et de l’aplatir.

lingettes

Bon, je ne me suis pas arrêtée à une lingette, j’ai refait un chat et des souris.

Voilà les chats :

lingette lavable

lingette lavable

Et les souris

lingette lavable

lingettes

kawaii

lingettes lavables

lingettes lavables

Je vous rassure. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de bagarre entre les chats et les souris. Ben, oui, ils sont kawaii donc innoffensifs ! 😀

lingettes lavables

Du coup, j’en profite pour participer avec ce DIY, pour la première fois au kimono du ch@t organisé par Coco du blog pas à pas de chat.

J’espère que ce DIY vous a plu. Si vous voulez voir les merveilleuses participations des autres participants c’est par ( Lien à venir ) et si vous voulez nous rejoindre pour participer aussi, c’est sur le groupe Facebook du projet DIY ( groupe fermé ).


À bientôt

29 mars 2017 50 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
ex-voto

Pour le titre, j’ai écrit ma version de l’ex-voto parce que mon ex – voto est un peu particulier. Et j’ai écrit à la manière de Frida Kahlo parce que c’est le thème du mois du projet DIY.

Pour le projet DIY, j’ai choisi de faire un ex-voto parce que je trouve l’objet joli mais je n’avais pas trop de connaissance sur sa signification. ( j’avais déjà fait un cadre Frida, ICI )

Et puis, mardi, lors du salon Maison et Objet, j’ai rencontré Anna de la boutique Tienda Esquipulas. Une boutique que j’adore, qui se trouve dans le quartier des Abbesses à Paris et qui vend des produits provenant de l’Amérique du Sud.

Anna m’a expliqué que l’ex-voto peut avoir différentes formes : en forme de coeur métallisé ou en forme de cadre.

Les ex-voto qui sont placés dans les cadres ont pour but de remercier quelqu’un ou de demander quelque chose pour quelqu’un : la guérison ou la réussite à un examen, par exemple. Pour cela, il suffit de placer la photo de cette personne dans le cadre.

J’ai demandé à Anna s’il était possible de fabriquer un ex-voto pour un rêve et elle m’a dit que oui. Il suffit de mettre en scène ce rêve, dans un cadre.

Frida Kahlo

Mon ex-voto à la manière de Frida kahlo

Je lui ai posé cette question à propos des rêves car j’ai une petite Phanette ( Madeleine pour ne pas la nommer ! )  qui me pose beaucoup de problèmes.

Elle a des idées de grandeur et rêve d’avoir le talent et le succès de Frida Kahlo. 😀

Alors, je lui ai donc fabriqué un ex-voto pour que son rêve se réalise.

Matériel :

  • quatre morceaux de tissus différents : un pour la peau, un pour la robe, un pour les chaussures et un pour doubler le tout.
  • du molleton
  • de la laine mèche
  • des petits pompons ( les miens viennent de Thaïlande )
  • de la peinture textile et des pinceaux
  • des perles et du fil transparent pour bijoux
  • un cadre ( j’ai récupéré celui qui m’avait servi pour le DIY de la customisation de cadres, )
  • de la dentellle
  • un pistolet à colle
  • des grosses paillettes ( les miennes viennent de chez Action )

Déroulement :

Découper les bras, les jambes, les mains, les chaussures et la robe. Pour le visage en peinture textile, j’avais expliqué, ICI, comment je procédais. Je vous conseille de rajouter un cou à la tête, je ne l’ai pas fait, c’est une grave erreur. 😀

ex - voto

Assembler les bras et les mains, les pieds et les jambes en les cousant endroit contre endroit.

ex - voto

Coudre du molleton sur chaque partie. ( pour un effet moins plat )

ex - voto

Coudre la laine mèche sur le visage en deux fois pour qu’il y ait un semblant de raie dans les cheveux.

Frida Khalo

ex - voto

Doubler la tête, les jambes et les pieds avec du tissu en le cousant endroit contre endroit en laissant une ouverture sur le haut des jambes, le haut des bras et le bas de la tête.

ex - voto

Retourner chaque partie sur l’endroit ( j’ai oublié la photo, pardon )

Coudre la robe molletonnée et la robe en tissu simple endroit contre endroit en plaçant les jambes et les bras à l’intérieur ( j’ai encore oublié la photo, je ne suis vraiment pas une pro du DIY ! Désolée !! ) et en laissant une ouverture en haut de la robe.

Retourner le tout.

Frida Kahlo

Coudre la tête et le corps ensemble. Pour cela, glisser la tête dans le corps. Vous comprenez pourquoi il est préférable de faire un cou ?

Frida Kahlo

Pour ma part, j’ai choisi de coudre avec la machine. Parce que la couture, je la dissimule ensuite sous des perles car j’ai vu que Frida avait un collier de grosses perles dans un de ses autoportraits.

DIY

Mais si vous maîtrisez les points invisibles, c’est encore mieux.

Pour coudre les perles, j’ai utilisé du fil transparent  spécial bijoux parce que d’une part, il ne se voit pas et parce que d’autre part, il est très résistant.

Et pour la couronne de fleurs, de ma Phanette Frida, j’ai utilisé mes petits pompons de Thaïlande.

J’ai fixé le tout sur mon cadre ( celui du DIY mentionné au dessus ) avec le pistolet  à colle.

DIY

Sur le stand de Tiendas esquipulas, j’avais remarqué que certains ex – voto avaient de grosses paillettes. J’ai donc collé des paillettes et pour une petite touche féminine, j’ai ajouté de la dentelle ( c’est surtout parce qu’il y avait des traces de colle du dernier DIY  😀 )

ex - voto

Et voilà, l’ex voto de Madeleine, ma Phanette Frida, est prêt ! J’espère qu’elle sera plus sage maintenant ! 😀

DIY

Les ex-voto que vous voyez sur la photo précédente viennent de la boutique Tienda Esquipulas.

Merci Anna pour toutes ces explications sur les ex – voto ! <3

Pour nous rejoindre sur le projet DIY, c’est sur Facebook ( groupe fermé ) et pour voir les merveilleuses oeuvres des participantes, c’est par LÀ.

Je vous quitte avec un petit gif de ma Phanette Frida. C’était trop tentant ! Excusez – moi ! 😀

http://picasion.com/

À Bientôt

27 janvier 2017 18 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
manchon

Pour le projet DIY de ce mois, le thème était ” cocooning au coin du feu “. J’ai choisi de tricoter un manchon pour se réchauffer les mains parce que d’une, l’hiver, j’ai froid à toutes les extrémités et de deux, mes filles en avaient quand elles étaient petites et j’adorais ça.

Vous allez voir, je l’ai un peu raté sur la fin. On va faire comme si on ne voit rien.

manchon

Bon, on va faire comme si je n’avais pas une semaine de retard dans la livraison, hein ?  ( Beaucoup de comme si, aujourd’hui ! 😀 )

Mon manchon pour me réchauffer les mains

Ce manchon est assez simple à réaliser. Le problème, c’est que comme pour tout tricot, le voyage est long ( tricotage, blocage, couture ).

Si vous n’êtes pas patient et que vous voulez un résultat immédiat, ce DIY ne vous conviendra pas. Si vous aimez les voyages tricotesques, alors, bienvenue !!

Matériel :

  • de la laine. J’ai utilisé de la Madeline Tosh Home  ( colori : Murakami ). Elle se tricote en 6-9 mm. C’est de la 100 % mérino. ( A Paris, on peut l’acheter à L’oisivethé  et mauvaise nouvelle, ils ne seront pas au CSF, cette année ! )

projet DIY

  • des aiguilles circulaires ou des aiguilles droites à la taille de la laine (la taille est précisée sur l’étiquette). Perso, je préfère les aiguilles circulaires, c’est moins lourd et le geste est plus libre.
  • de la lessive spéciale laine et une cuvette
  • un tapis de blocage ou un tapis de gym
  • des épingles
  • des aiguilles de couture spéciales laine
  • des perles ou des décos ( j’ai choisi une petite Phanette entourée de crochet )

Déroulement :

  • Montez les mailles

    ( le tuto est ICI )

Conseil de choix de laine : J’ai choisi une laine épaisse ( 6-9 mm) plus votre laine est épaisse et plus votre tricot montera vite. Le jersey est un point assez simple. Mais si vous ne faites que tricoter ce point, cela risque d’être trop long si votre laine est fine.

tricot

Conseil de choix d’aiguilles : choisissez le numéro le plus bas conseillé. Le manchon doit vous tenir chaud l’hiver. Donc les mailles doivent être serrées pour qu’il n’y ait pas de trous. Les aiguilles conseillées pour cette laine étaient entre 6 et 9, j’ai choisi 6.

(J’ai oublié de faire la photo du montage, désolée ! )

Pour connaître le nombre de mailles qu’il vous faudra monter, il faudra tricoter un échantillon en suivant ce qui est inscrit sur l’étiquette de votre laine.

Pour mon échantillon de 10 centimètres sur 10 centimètres, j’ai utilisé 10 mailles. Comme je voulais un tricot de 50 centimètres de longueur, j’ai monté 50 mailles.

Pourquoi un échantillon ?

Un échantillon vous permet de voir si vous tricotez lâche ou serré. Sur l’étiquette de la laine que j’ai choisie, il est écrit 10- 14 mailles pour 10 centimètres.

Si pour mes 10 mailles, mon échantillon avait fait 12 centimètres, c’est que je tricote lâche. S’il avait fait 8 centimètres, c’est que je tricote serré. Pour un patron, cela vous permet de savoir s’il vous faudra utiliser des aiguilles plus petites ou plus grosses. ( j’espère que je suis claire ! 😀 )

tricot

  • Tricotez la longueur voulue.

    manchon

J’ai tricoté en point jersey. C’est un point qui alterne les mailles endroit et les mailles envers ( tuto ICI )

Mailles endroit : Elles sont en forme de V à la base.

tricot

Mailles envers : Elles sont bombées à la base.

tricot

Si vous êtes débutant, vous pouvez utiliser le point mousse : c’est à dire que des mailles endroit.

tricot

Petit conseil perso : je tricote devant des podcasts créatifs, ça passe le temps. Celui- ci, c’est celui de Fille d’hiver.

Conseil pour savoir si vous aurez assez de laine pour terminer votre tricot. 

Il vous suffit de peser votre pelote. Mon écheveau était de 100 g, A la moitié de mon ouvrage, Il ne me restait que 40 g, j’en avais utilisé 60. Il a donc fallu que je revois ma longueur de tricot à la baisse ! 😀

C’est là que j’ai raté. j’ai trop serré. Du coup, il y a un côté plus large que l’autre. (on va dire que ce manchon est idéal pour un joueur de tennis qui a un bras plus gros que l’autre ! Hein ? )

manchon

Photo de nuit

manchot

Photo de nuit

Conseil : ne faites pas comme moi, ne serrez pas trop ! 😀

  • Bloquez votre ouvrage.

Si vous avez choisi de la vraie laine, il va vous falloir bloquer votre ouvrage.

Le blocage va vous permettre de lui donner la forme voulue. Et aussi parce que le jersey, ça roulotte. Bloquer le tricot permettra de le remettre bien à plat.

D’ailleurs, naïve comme je suis, je me suis dit que cela allait rattraper mon erreur ( oui, je sais, mon chéri me dit souvent qu’il y a quelqu’un dans Casimir ! C’est pas vrai, hein ? )

Il faut d’abord le laisser tremper dans une cuvette avec de la lessive spéciale laine.

blocage

Photo de nuit

La lessive française se rince,  et on peut trouver de la lessive américaine qui ne se rince pas ( devinez laquelle j’ai choisie ? 😀 )

blocage

Quand cette étape est terminée, enlevez le surplus d’eau de votre tricot à l’aide d’une serviette.

blocage

Photo de nuit

blocage

Photo de nuit

Puis, bloquez votre tricot en l’étalant sur un tapis de blocage ou un tapis de gym à l’aide d’épingles.

blocage

Photo de nuit

blocage

Photo de nuit

Conseil avant de bloquer : Il faut rentrer tous les fils sur l’envers ( moi, j’avais oublié, je l’ai fait après blocage ! ( Tuto )

Conseils de séchage : Placez-le près d’un chauffage. Cette étape est assez longue.

Après séchage :

blocage

  • Faire une couture invisible pour fermer le manchon

Sur l’endroit du tricot ( côté maille endroit ). J’aime beaucoup la couture invisible, c’est un peu comme de la magie. ( tuto )

Pour cela, j’utilise des aiguilles de couture spéciales tricot. Le chas est plus gros.

tricot

tricot

On coud les rangs ensemble de manière lâche.

Ensuite on tire le fil. La couture est invisible !

manchon

Et sur l’envers :

manchon

  • Ajoutez une anse.

L’anse permet d’accrocher votre manchon autour du cou.

Ceci vous permettra de le lâcher sans qu’il ne tombe par terre. Comme c’est de la laine, je n’aime pas trop que ça traîne. Vous pouvez la faire en tricotin ou la tresser, comme moi.

projet DIY

Je la couds directement sur les bords du manchon. Pour pouvoir y accrocher des perles, je ne coupe pas les fils. Libre à vous.

  • voilà, c’est terminé.

il ne vous reste plus qu’à customiser votre manchon comme vous voulez : perles, broderies, crochet…

manchon

Le thème était cocooning au coin du feu. N’ayant pas de cheminée et étant en Normandie, j’ai préféré cocooning au coin du soleil ( c’est du feu, aussi, hein ?)

manchon

Bon, j’essaierai d’en faire un moins raté, la prochaine fois. Je suis un peu dégoûtée mais il y a une dame à Creativa Nantes qui m’a dit que la vie est faite aussi d’erreurs ! 😀

manchon

Avec ce manchon, je participe pour la première fois au défi du chat, organisé par Coco de Pas à Pas de chat dont le thème était “Cache – cache “. Pour l’occasion, mon manchon devient “cache – mains”.

La photo pour Coco :

manchon

Si vous voulez voir les merveilleuses participations du projet DIY, c’est par ICI.

Si vous voulez nous rejoindre, les inscriptions se font sur Facebook ( groupe fermé ).

A bientôt…

2 novembre 2016 28 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Articles plus récents