Accueil Mots clés Sujets identifiés avec "Montmartre"
Mot-clé

Montmartre

Amélie Poulain

Saviez-vous que le café et l’épicerie du film “le fabuleux destin d’Amélie Poulain” existent pour de vrai ?
Et si ! Ce n’étaient pas des décors de cinéma créés pour le besoin de l’oeuvre de Jean Pierre Jeunet !

Amélie Poulaine

Ils existent vraiment et on peut les visiter. Et croyez moi, on n’a pas de mal à se remettre dans l’ambiance si particulière du film.

Sur les traces d’Amélie Poulain.

J’ai découvert ces deux endroits en y emmenant une personne qui est fan ultime de ce film. 😀

Je n’ai pas eu de mal à les trouver. Certains sites, sur internet, proposent tout un parcours des lieux que fréquente Amélie Poulain dans le film : le canal  Saint Martin où elle fait des ricochets, la gare de l’Est où elle rencontre Mathieu Kassovitz, le manège de la Butte Montmartre..

Pour cet article, je me suis concentrée sur le café et l’épicerie. Mais je me dis que c’est dommage parce qu’avec le manège et la Butte Montmartre, ça aurait été joli. Surtout pour la vidéo ( voir à la fin de l’article ) !

Ces deux endroits se situent dans le quartier de Montmartre, à Paris. Si vous ne vous rappelez pas du film, on peut les voir dans le trailer, ICI.

Il y a d’abord le café des deux moulins où travaille Amélie.

Amélie Poulain

Le café n’est pas exactement à l’identique par rapport au film. Vous ne verrez pas, par exemple, le fameux coin tabac où sévit Georgette alias Isabelle Nanty. À la place, s’y trouve un banquette.

Ou l’ardoise transparente sur lequel on écrit le menu. Je pense qu’elle avait été rajoutée.

Amélie Poulain

Malgré tout, on a aucun mal à se transposer dans le film. Vous n’avez qu’à regarder le trailer que j’ai ajouté en début d’article pour vous rendre compte que c’est bien le même café !

Une affiche, signée de la main de Jean Pierre Jeunet est là pour vous le rappeler et au dessus du bar se trouve une photo d’Amélie Poulain.

Amélie Poulain

On n’était pas les seules à faire ce petit pèlerinage. Il y avait d’autres fans et même beaucoup de fans étrangers !

Et oui, notre Amélie a eu un immense succès en dehors de nos frontières !

Amélie Poulain

Par contre, si d’aventure, vous venez visiter ce lieu. N’hésitez pas à faire un petit tour dans les toilettes. Croyez moi, ce serait dommage de les louper !

Vous allez vous dire : qu’est ce qu’elle nous raconte celle – ci ? Encore une originale fétichiste des toilettes ? 😀

Amélie Poulain

Non, non, pas du tout ! Pour moi, les toilettes sont un peu le clou du spectacle ! (oui, j’insiste ! 😀 ) Pas seulement, parce qu’ils sont importants dans le film et qu’on peut y apercevoir la vraie porte ( dans le trailer du dessus, on la voit aussi 😀 ).

Amélie Poulain

C’est surtout parce qu’on y découvre un vrai petit musée du film. Je n’aime pas aller aux toilettes généralement dans les endroits publics ( je sais, je suis compliquée ! 😀 )

C’est amusant de penser que si j’avais agi comme à mon habitude, j’aurais loupé tous ces petits objets, surtout la lampe cochon d’Amélie ( on la voit aussi dans le trailer ci – dessus ) !

Le deuxième endroit qu’on peut voir dans le film et qui est à Montmartre, est la maison Collignon.

Amélie Poulain

La maison Collignon est l’épicerie dans laquelle travaille Djamel Debbouze dans Amélie Poulain.

Amélie Poulain

Cette épicerie a été rebaptisée “Maison Collignon” en hommage au film. Par contre, sur pellicule, elle me semblait plus près du café des trois moulins. Alors qu’il y a bien cinq bonnes minutes de marche entre les deux.

Amélie Poulain

La boutique est maintenant fortement imprégnée par Amélie Poulain. On peut y trouver des cartes postales de l’affiche, des photos des acteurs et même des nains de jardin. Puisqu’un nain de jardin a un rôle très important dans ” Amélie Poulain”

Amélie Poulain

Ça m’a fait une drôle d’impression en la voyant. Parce qu’elle n’a pas changé depuis le film. Je m’imaginais tout à fait Djamel Debouzze derrière les étals de légumes.

Voilà, si vous voulez prolonger la visite un peu plus, j’ai fait une petite vidéo :

J’espère que la visite vous a plu

À bientôt

Les adresses :

Le Café des Deux Moulins – 15, rue Lepic – 75018 Paris

L’épicerie Maison Collignon – 53, rue des Trois Frères – 75018 Paris

19 juillet 2017 14 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
photos

Aujourd’hui, je partage avec vous quelques unes de mes photos. Non pas parce que je suis une photographe experte

photos

photo

Mais parce que comme j’ai changé d’appareil photo, il y a quelques temps, je prends plus de photos.

photos

photos

photos

Alors, j’avais envie de partager.

photo

photos

photos

photos

Mais aussi parce que…

photos

photos

photos

photos

photos

photos

photo

street art

Gregos art

photo

Parce que !!!

photos
À bientôt

10 mai 2017 10 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Montmartre

Montmartre est un de mes quartiers préférés de Paris. Enfin, pour être honnête, j’ai beau cherché, je n’ai pas encore trouvé un endroit de Paris qui me déplaisait.

Montmartre

24 ans que j’habite dans la région parisienne et je suis toujours autant émerveillée.

Mais bon, Montmartre est un coup de cœur dont je ne me lasse pas. J’ai toujours l’impression de me faire un voyage dans le temps ( sans De Loreane malheureusement ! ) et de me retrouver dans le Paris de 1900. J’aime les terrasses de la place du Tertre, le panorama sur Paris depuis le Sacré Coeur, les accordéonistes qui jouent des vieux morceaux populaires. On a eu droit à du Piaf ce samedi-là.

Paris

Alors certains me diront ( mon chéri le premier ) que c’est hyper touristique, hyper cliché, surfait et tout et tout. Moi j’aime beaucoup ( je vous dis, je suis pas objective quand il s’agit de Paris) .

Et puis, pour les amateurs de Street Art, sans trop chercher, vous risquez de tomber sur des œuvres de quelques uns de nos street artistes les plus connus.

Ma balade à Montmartre.

Montmartre

Le Sacré Coeur

Samedi dernier, mon chéri et moi devions aller sur Paris, lui pour la musique et moi pour les tissus. Sauf qu’il était 9 heures et qu’à cette heure, rien n’est ouvert. Mais, à cette heure, pour faire le touriste à Montmartre sans être dérangé par la foule, c’est l’idéal.

Montmartre

Le Sacré Coeur

Pour le sport aussi, c’est pas mal, Montmartre étant sur le haut d’une butte, la Butte de Montmartre. J’ai monté tant d’escaliers que je pense que j’ai fait mon sport pour le mois ! Sans exagérer !^^

Paris

Paris vue du bas de l’escalier du Sacré Coeur ( avec la tour Montparnasse)

Comme on y était tôt, c’était assez beau de voir le jour se lever sur Paris.

Paris vue du bas du Sacré Coeur

Paris vue du bas  de l’escalier du Sacré Coeur (avec Notre Dame )

Sacré Coeur

Par contre, j’ai un doute. Est ce que le flou, c’est le brouillard du matin ou la pollution ? On va dire que c’est le brouillard ! Hein ?

Paris

Sacré Coeur

Paris vue du haut  de l’escalier du sacré coeur

Montmartre

Paris

Dans les photos ci-dessous, vous pouvez voir la place du Tertre avec ses terrasses et ses artistes ( enfin à cette heure-ci, il y en a moins, des artistes) .

Place du Tertre

La Place du Tertre

Place Du Tertre

Montmartre

L’intérieur du restaurant Chez Eugène

Place du Tertre

Encore une vue du Sacré Coeur ( dans l’arrière-plan )

Place du Tertre

Paris

Un pigeon parisien

Montmartre

Montmartre

street art

Artiste : Mister P

street art

Montmartre

Paris

street art

Gregos Art et Paddy 16

street art

street art

Artiste : M.Chat

Montmartre

funiculaire

Le funiculaire de Montmartre

Le funiculaire de Montmartre est idéal pour ceux qui veulent monter et descendre la butte plus facilement.

street art

Artiste : Guaté Mao

funiculaire de Montmartre

Le funiculaire de Montmartre

Sacré Coeur

Le Sacré Coeur ( eh oui ! Encore ! )

street art

J’espère que cette petite balade à Montmartre vous a plue. A bientôt.

 

25 avril 2016 30 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest

C’est le chemin que j’emprunte quand je vais acheter des tissus. J’adore Montmartre! Quand je m’y balade, j’ai l’impression d’être une parisienne du début  du siècle dernier avec ma robe longue et mon grand chapeau!

Une vraie touriste! Je suis contente d’y aller si souvent pour acheter des tissus. Je joins l’utile à l’agréable comme on dit. Il y a pire comme promenade! Du coup, aller chercher des tissus est loin d’être contraignant.

Ma petite promenade débute donc par la station des abbesses (qui est sur la ligne 12). J’en parlais . Cette station vaut le détour!

Elle est à 26 mètres de profondeur donc il y a beaucoup de marches pour remonter à la surface. En plus, l’escalier est en collimaçon. Donc, on ne voit pas ce qui nous attend et on a toujours l’impression d’arriver au bout. C’est interminable! Et très sportif!

Pour rendre le périple moins lassant, on peut admirer des fresques sur le mur :

 

Bon, c’est vrai qu’il y a un ascenseur. C’est une espèce de grande benne : c’est assez oppressant. Et  puis, c’est surtout moins drôle. On n’entend plus les lamentations des gens qui n’en peuvent plus de toutes ces marches!

A la sortie de la station de métro, on débouche sur une petite place avec un manège. Là, commence, pour moi, le dépaysement. Le voyage dans le début du siècle dernier.

Cela commence avec l’extèrieur de la station Abbesses :

Puis, j’emprunte la rue Yvonne Le Tac, à gauche en sortant du métro. Et à partir de là, c’est toujours tout droit.

Dans la rue Yvonne Le Tac, se trouve ma boutique Petit Pan adorée.

500 m plus loin, se trouve le Sacré-Coeur :

Je vous avais dit : il y a pire comme promenade!

 Et voilà la destination finale :

Les antres du tissu : Tissus Reine et le Marché Saint-Pierre.

Mais dans ce quartier, on peut aussi trouver des merceries, des boutiques de coupons, des magasins de déguisements…

Voilà ma petite promenade à Montmartre, j’espère qu’elle vous a plu…

27 avril 2013 1 commentaire
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest