Accueil Mots clés Sujets identifiés avec "street art"
Mot-clé

street art

rue Ordener

La rue Ordener se situe dans le XVIII ème arrondissement. Ce mur, à la base, est l’enceinte d’une propriété appartenant à la SNCF.

rue Ordener

Au fil des années, il est devenu un mur dédié au street art.

Le mur de street art de la rue Ordener

C’est ce que j’aime surtout dans Paris. le fait qu’on puisse admirer énormément de street art.

rue Ordener

Je ne connaissais pas encore ce spot. Et j’ai été vraiment impressionnée. le mur est assez long et complètement recouvert de street art.

rue Ordener

Comme dans la rue Denoyez ( voir . Attention, indulgence ! C’était au début de mon blog ! 😀 ), une autre rue totalement investie par le street art.

rue Ordener

rue Ordener

Sauf que dans la rue Denoyez, je connaissais quelques uns des street artistes.

rue Ordener

rue Ordener

Dans la rue Ordener, je n’en connaissais pas. D’après ce que j’ai pu lire, la plupart seraient du quartier ou du 93. Et la plupart feraient des oeuvres collectives, en crew. (un collectif de street art, d’après ce que j’ai compris. C’est pour cela qu’on peut voir plusieurs noms sur certaines oeuvres )

rue Ordener

rue Ordener

Par contre, je suis désolée. Si habituellement, j’accorde beaucoup d’importance à citer le nom des artistes. Là, je ne me suis pas attardée à rechercher leurs noms.

rue Ordener

rue Ordener

En effet, les photos ont été prises en plein hiver. Et autant vous dire que j’étais plus focalisée sur le froid et le fait que je ne sentais plus mes mains qu’autre chose. 😀

rue Ordener

rue Ordener

rue Ordener

Il faudra que j’y revienne un jour pour rétablir cette erreur.

rue Ordener

Bousta

rue Ordener

Lors de ma balade, sur cette rue, j’ai pu rencontrer une street artiste. ( elle m’a dit son nom mais je n’ai pas retenu ! 🙁 Le froid sûrement ! )

rue Ordener

Elle peaufinait son oeuvre qu’elle avait commencée le week end précédent lors du Scred Festival

rue Ordener

Elle n’avait pas pu la terminer lors de ce fameux week end parce qu’il avait plu. C’est pour cette raison qu’elle y a écrit sur le bas ” in progress” ( en cours ) pour préciser que son oeuvre n’est pas achevée.

rue Ordener

Voilà pourquoi la plupart des oeuvres avaient l’air assez récent, les artistes venaient de les bomber quelques jours plus tôt.

rue Ordener

J’ai beaucoup aimé ces oeuvres de street art. Je n’ai pas l’habitude de voir ce genre d’oeuvres : des lettres volumineuses, des allusions au monde geek, beaucoup de métissage, de monstres…

rue Ordener

rue Ordener

J’ai trouvé que ces oeuvres avaient de la rage en elles. Mais de la rage positive, de la rage qui poussent à exhiber ces oeuvres fièrement. Enfin ce n’est que mon impression ! 😀

rue Ordener

rue Ordener

J’espère que la visite vous a plu ( parce que j’ai quand même fait souffrir mes mains, ce jour là 😀 )

À bientôt

22 mai 2017 12 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
photos

Aujourd’hui, je partage avec vous quelques unes de mes photos. Non pas parce que je suis une photographe experte

photos

photo

Mais parce que comme j’ai changé d’appareil photo, il y a quelques temps, je prends plus de photos.

photos

photos

photos

Alors, j’avais envie de partager.

photo

photos

photos

photos

Mais aussi parce que…

photos

photos

photos

photos

photos

photos

photo

street art

Gregos art

photo

Parce que !!!

photos
À bientôt

10 mai 2017 10 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Musée Grévin

Hello,

Pour ce vlog, je vous emmène :

  • au musée Grévin qui est le musée de personnalités en cire de Paris
  • Dans le Marais, juste pour vous montrer une fresque de M Chat ( street artiste )
  • Sur la place Igor Stravinsky, pour y voir la belle fontaine qui s’y trouve. ( sans eau en hiver )
  • au centre Pompidou pour y voir l’exposition Magritte et l’exposition Gaston Lagaffe.

Et comme pour le vlog 2, je vous joins la google maps de ce vlog

J’espère que la promenade vous plaira. J’ai encore des progrès à faire mais ça va de mieux en mieux niveau tangage. Ce sera parfait dans un an, je pense ! 😀

Bonne promenade et à bientôt

16 janvier 2017 8 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Corinne Agustin

Depuis quelques mois, l’hôpital militaire Percy de Clamart fait appel à des street artistes pour améliorer, grâce à leurs oeuvres, le quotidien de toutes les personnes qui circulent dans l’hôpital.

Corrine Agustin

J’ai eu la chance de pouvoir admirer leurs fresques. C’est la street artiste Corinne Agustin (page facebook, ICI ) , dont j’adore les oeuvres, qui m’a invitée parce qu’elle est une des artistes qui intervient bénévolement dans l’hôpital( Merci beaucoup <3 <3 ).

Ma rencontre avec Corinne Agustin à l’hôpital Percy.

Corinne Agustin

Je vous avais déjà montré des oeuvres de Corinne Agustin dans mon article sur la réserve Malakoff, . C’est d’ailleurs à la suite de cet article que Corinne avait pris contact avec moi.

hôpital Percy

Si vous me suivez depuis longtemps, vous devez connaître mon amour infini pour le street art.

Corinne Agustin

Corinne Agustin

J’avais donc été très enchantée de cette prise de contact. Surtout que mon chéri et moi avions adoré les oeuvres de Corinne Agustin, à la réserve Malakoff. C’était même un de nos gros coups de coeur.

street art

Corinne Agustin – Dans la salle d’attente

Avec Corinne, on s’était donc dit qu’on se rencontrerait dans le cadre de son art.

Et il y a un mois, elle m’a invitée à l’Hôpital Percy. Elle devait y peaufiner une fresque qu’elle avait faite en juillet dans la salle d’attente de l’Hôpital de jour.

Ce n’est pas la première fois que Corinne intervenait, bénévolement, dans cet hôpital.

street art

Corrine Agustin

Corinne Agustin – Dans la salle d’attente

Elle y avait déjà peint des fresques dans le couloir du service hématologie.

hôpital Percy

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

En effet, depuis quelques mois, l’hôpital a décidé de faire entrer l’art dans son établissement.

street art

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

Et dans le service Hématologie en particulier. Car ce service est traversé par un long couloir assez triste.

hôpital Percy

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

Alors, à Percy, ils ont décidé d’y faire entrer l’art pour améliorer le quotidien de tout le monde : les patients, leurs familles et les soignants.

Corinne Agustin

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

C’est ainsi que Corinne et d’autres artistes ont peint des oeuvres,  bénévolement.

Corinne Agustin

Comme beaucoup, je pense, je suis très mal à l’aise avec l’ambiance des hôpitaux, j’y vais à reculons.

Dans ce long couloir de l’hôpital Percy,  ces fresques permettent de s’évader un peu et d’alléger cette ambiance très lourde.

Corinne Agustin

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

Dans mon article, vous ne voyez que les oeuvres de Corinne Agustin car je n’avais pas l’autorisation pour les autres artistes.

street art

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

Cet après midi a été très riche, j’y ai rencontré de belles personnes : Florian Meizaud, la personne qui est en charge de ce projet artistique dans l’hôpital, Tony Verton de radio Coeur Couleur et Corinne Agustin.

street art

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

J’ai été très heureuse d’être le témoin d’une si belle initiative.

hôpital Percy

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

C’est beau cette volonté du personnel de l’hôpital d’améliorer le quotidien des patients et des soignants. Et c’est beau, cette générosité des artistes d’intervenir bénévolement pour apporter un peu de chaleur dans ce service.

street art

Corinne Agustin – Dans le couloir du service Hématologie

street art

Je vous quitte avec la vidéo de cet après midi. Je ne suis encore que débutante en vidéo et en montage de vidéo, alors j’espère que je ne ferai pas trop de tort aux oeuvres de Corinne Agustin.

5 janvier 2017 12 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
La réserve Malakoff

J’étais vraiment ravie de visiter La réserve Malakoff. D’une part, parce qu’elle réunit beaucoup d’artistes de street art et aussi parce que ça se passe juste à côté de chez moi. Et ça, c’est assez rare.

réserve Malakoff

M.Chat et Mosko

La réserve Malakoff.

Cette exposition est organisée par l’association Inzouk Assoc . Elle rassemble une cinquantaine d’artistes dans un hangar de 2000 m2.

street art

Mon chéri et moi avons beaucoup aimé. Je ne m’attendais pas à voir autant d’oeuvres de street art réunies dans un même espace.

réserve Malakoff

Il y en a déjà beaucoup à l’extérieur, dans la cour de La réserve Malakoff. Et dans le hangar, il y en a partout. Moi, personnellement, j’ai gobé les mouches tout le long de la visite. ( je fais ça souvent :-D, ne vous inquiétez pas )

réserve Malakoff

street art

Jérôme Mesnager

La scénographie, à l’intérieur, est magnifique et les oeuvres sont bien mises en valeur.

Elles ne sont pas présentées tout d’un bloc comme dans mon article. Non, et c’était une volonté des organisateurs, chaque univers est bien séparé. L’exposition compte en tout 30 univers.

réserve Malakoff

Jibé.P

L’exposition était annoncée jusqu’au 28 aout, date à laquelle nous l’avons visitée ! 😀

réserve Malakoff

Levalet

Et puis, finalement, elle est prolongée jusqu’au 30 octobre. Je ne vous montrerai donc pas toutes les oeuvres. Comme ça, si vous comptez y aller, je n’aurai pas tout dévoilé.

street art

M.Chat

Cet été, on pouvait encore visiter l’exposition tranquillement. Par contre, nous sommes passés devant, il y a quelques jours, et la queue de l’exposition débutait dans la rue. Ça ne m’étonne pas ! C’est tellement beau !

La réserve Malakoff

Philippe Hérard

L’entrée de l’exposition est payante. Il me semble qu’elle est à 3 euros.

Mais je vous assure que ça les vaut largement tellement c’est magnifique. Je ne pense pas que j’aurai de nouveau l’occasion de pouvoir admirer autant d’oeuvres de street art en une seule fois ( alors merci la réserve Malkoff et l’association Inzouk Assoc ).

réserve Malakoff

Mart-Aire

réserve Malakoff

Mart-Aire

Et puis, le détail qui tue et qui pour moi, a son importance : les photos sont autorisées.

De quoi se ramener dans son boitier des tonnes de souvenirs !

réserve Malakoff

Jana & JS

street art

réserve Malakoff

Mosko

réserve Malakoff

26 septembre 2016 16 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
photos

On se retrouve comme tous les mois pour le Color MoodBoard challenge organisé par Nath du blog Violette Factory !

J’adore ce challenge ! La participation que je vous présente aujourd’hui est celle du mois d’avril. Le thème était : jaune et street art.

Je suis un peu en retard parce que j’avais une idée pour ce challenge que je ne pouvais réaliser que s’il faisait beau. Et il n’a fait beau qu’hier !

Donc voici ma participation :

jaune

Oui, c’es moi qui l’ai fait ! Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas la prétention d’être une dessinatrice et une street artiste. C’est juste qu’habitant dans la région parisienne, je trouve que ce thème, c’est un peu de la triche pour moi. Le street art, il y en a un peu partout.

Rien qu’à ma dernière balade, voir ici, je pense que j’ai photographié deux œuvres de street art un peu jaune. Dont le célèbre chat jaune deThomas Vuille alias M.Chat que vous pouvez trouver en énorme sur mon blog, à Lisbonne et à Vitry. Donc j’en ai un tout petit peu beaucoup en réserve des photos de street art ! 🙂

street art

J’ai donc décidé de jouer les apprentis street artistes  et de créer mon propre collage, une des formes de street art.

photos

La semaine dernière, j’étais en Normandie. Sur la plage de notre bourg, il y a plusieurs bankers de la deuxième guerre mondiale. Il y en a un sur lequel il y a souvent des œuvres de street art. (Enfin, ce jour-là, il n’y avait que des grafittis).

street art

Je me suis dit que c’était l’endroit idéal pour coller mon « œuvre ». N’ayant pas de grandes feuilles sous la main, j’ai utilisé un sac H&M ( Laurie, j’ai up cyclé un sac ! 🙂 ).

photos

Et voilà ! Mon chéri et moi, on est partis faire les rebelles en plein jour, aux yeux de tout le monde ( j’ai même été jusqu’à mettre un gilet jaune ! ). Etant une grande amatrice de street art, j’ai adoré faire ça. Au passage, merci le groupe du Color MoodBoard de m’avoir permis de réaliser un vieux rêve !

street art

J’ai même laissé mon « œuvre ». J’étais trop fière de moi ! J

jaune

Pour la deuxième photo, j’ai choisi une œuvre de Jean- Charles de Castelbajac. Jean – Charles de Castelbajac est connu pour sa carrière de couturier. Mais il a une âme de street artiste. Il lui arrive de dessiner ses oeuvres dans la rue.

Je suis abonnée à son compte Instagram et j’adore. Ces œuvres peuvent paraître un peu simplistes mais je les trouve tellement belles et colorées.  Celle que  j’ai choisie est un peu monochrome. Alors pour que vous vous fassiez une idée plus précise de son travail, je vous mets une deuxième photo : c’est la décoration de l’aéroport d’Orly qu’il a réalisée.

J’espère que ma participation vous a plue. Parce que moi, je me suis beaucoup amusée ! Je vous laisse le lien des magnifiques photos des autres participants sur la page Facebook du challenge. Et si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas ! A bientôt !

photo

Merci à mon chéri pour les photos de mon “oeuvre” et moi <3 <3

2 mai 2016 8 commentaires
0 Facebook Twitter Google+ Pinterest
Articles plus récents